Rorqual à bosse

(Megaptera novaeangliae)

 

Famille: Balaenopteridae

EspèceMegaptera novaeangliae

Taille: 12-13 mètres en moyenne. Les femelles peuvent atteindre 16 mètres de long

Poids: De 25 à 30 tonnes métriques

Espérance de vie: Jusqu'à 80 ans

Description: Le rorqual à bosse est une baleine de taille moyenne, qui est probablement mieux connu pour ses longues migrations entre les zones 'alimentaires' aux hautes latitudes et les zones de reproduction dans les régions tropicales. Ce rorqual vient se nourrir dans les eaux productives du Saint-Laurent durant l'été quand les ressources en zooplancton et en poissons sont abondantes. De nombreux animaux sont répertoriés dans cette région d'année en année depuis plus de 30 ans, et reviennent chaque fois avec leurs jeunes. 

Barbillon BreachSaut hors de l'eau de 'Barbillon' - baleine à bosse H405

Entre 270 et 400 fanons sont suspendus de chaque côté de la mâchoire supérieure de l'animal et permettent de séparer les proies de l'eau de mer. Une des caractéristiques les plus remarquables concerne leurs longues nageoires pectorales blanches qui mesurent approximativement 1/3 de la longeur de leurs corps. Dans l'Atlantique Nord, les rorquals à bosse ont leur face dorsale de couleur gris foncé à noir et leurs face ventrale et nageoires pectorales sont gris clair à blanches. En comparaison, les individus du Pacifique ont une coloration plus foncée bien visible sur le dessus de leurs nageoires pectorales. La queue est typiquement foncée sur le côté supérieur et beaucoup plus claire sur le côté intérieur et possède des contours dentés. Les variations dans la dentelure et la pigmentation de la face intérieure sont uniques et permettent d'identifier les individus. Les femelles sont normalement un peu plus larges que les males et donnent naissance en moyenne tous les deux-trois ans. 

Préférences alimentaires: Etant membre de la famille des rorquals, ce qui inclut les espèces suivantes; bleu, commun, boréal, de Bryde, et le petit rorqual, la baleine à bosse est elle aussi un engouffreur. Elle a une poche ventrale partant de la mâchoire inférieure et allant jusqu'au niveau du nombril. Elle engouffre ses proies avec de grands volumes d'eau de mer en étendant ses sillons ventraux et ensuite expulse l'eau par les fanons qui gardent les proies emprisonnées dans sa gorge. Elle est considérée comme une opportuniste et est connue pour se nourrir de bancs de poissons comme le hareng, le lançon, le capelin, le maquereau ainsi que d'euphausiidés (krill).

Comportement: Dans notre zone d'étude, on trouve des rorquals à bosse en solitaire ou en petits groupes. Occassionnellement, dans le Saint-Laurent, on observe des regroupements dans le but d'une coopération alimentaire. Ils sont très actifs à la surface de l'eau et effectuent des acrobaties spectaculaires comme des sauts, du 'lobtailling' (frappent la surface de l'eau avec sa queue), frappent l'eau avec leurs nageoires, ou encore font du 'spyhoping' (sortent la tête de l'eau à la verticale).

Whale fluke sunset

'Lobtailing' réalisé par une baleine à bosse au coucher du soleil