'Snowball' survit à un empêtrement sevère

 

Buoys

Snowball empêtrée dans des engins de pêche ©MICS

 

La baleine à bosse, Snowball (H710), a été aperçue la première fois par notre équipe à Gaspé en 2007. Depuis, cette femelle fréquente régulièrement le St-Laurent et est souvent observée à Gaspé et de temps en temps à Mingan.

Le 8 juin 2017, un navire a approché l’équipe de Gaspé pour lui signaler une baleine empêtrée. Notre équipe a identifié Snowball qui, malheureusement, était empêtrée dans de longs cordages reliés à deux bouées. Par la suite, nous avons appris que ce matériel de pêche était utilisé pour la pêche au crabe des neiges.

 

rope_body

Une corde qui traverse le corps de l'animal ©MICS

 

L’animal bloqué prenait quelques respirations et plongeait, emportant les bouées sous la surface. Cet empêtrement a causé à Snowball de multiples blessures sur le pédoncule et la queue, ainsi que plusieurs éraflures le long du corps. L’équipe est restée sur place pour observer la baleine pendant environ une heure, mais a dû retourner vers le port peu de temps après pour cause de conditions météorologiques trop difficiles.

 

fluke_scars

Éraflures sur le pédoncule et la queue, Juin 2017 ©MICS

 

Le lendemain matin, deux bateaux de la station de recherche sont retournés au même endroit à la recherche de l’animal, mais Snowball n’a pas été aperçue. Puisque elle n’a plus été revue cette année-là, nous nous attendions au pire!

Un an plus tard (4 Juillet 2018) notre collaborateur René Roy l’a photographiée dans la région de Gaspé, vivante et les blessures guéries! Notre équipe fut surprise de voir qu’elle avait survécue aux graves lésions présentes sur son corps et qu’il y avait possibilité qu’elle se soit désempêtrée elle-même!

 

Nouvelles 2019

Récemment, en communiquant avec nos collègues du Center for Coastal Studies, nous avons appris que Snowball avait été observée empêtrée en juillet 2017 par leur équipe, au large de la côte de Cape Cod (golfe du Maine), plusieurs semaines après avoir été identifée empêtrée dans les engins de pêche à Gaspé. Elle aurait donc nagé de Gaspé jusqu’au golfe du Maine, emportant avec elle le matériel de pêche! L’équipe de Center for Coastal Studies a réussi à désempêtrer l'animal lors de leur première tentative le 21 juillet 2017.

Nous sommes époustouflés par la résilience de ces animaux!

 

 

snowball2019

Les cicatrices de Snowball, Juin 2019 ©Catherine Dubé