Bye-bye la brume, bonjour les baleines!

 

Fog 2

L'équipe du MICS quittant le quai dans la brume

Certes, chercher les baleines au son dans la brume est une experience sensorielle unique, où le sens de l'ouïe devient plus important que la vue. Cependant, ce n’est pas très facile de trouve les animaux.

 

Fog

Les trois bateaux du MICS quittent le quai et s'avancent dans la brume

 

Le front d’air chaud qui nous a amené des temperatures élevées sur la Côte Nord s’est également confronté aux aux froides du Saint-Laurent, se condensant ainsi en une épaisse brume qui ne nous a pas lâchés pendant deux semaines. Heureusement, la météo a changé et le vent a chassé la brume, donc nous avons recommencé nos efforts de recherche habituels.

 

Humpback peduncle

Bien que la visibilité n'était pas aussi bonne qu'on peut l'avoir, on a tout de même pu repérer les animaux plus facilement et recommencer nos efforts de photo-identification habituels.

 

N’ayant pas trouvé beaucoup de baleines dans la partie Est du détroit de Jacques Cartier, nous avons décidé de partir vers l”ouest au depart de Rivière-au-Tonnerre. Nous avons trouvé des petits rorquals, des rorquals communs, ainsi que beaucoup de rorquals à bosse, dont: H742-“Chalk", H129-“Whip”, H870, H733-“Casper”, H009-“Fleuret”, H485-“T-Main”, H686, H861, H729, H707-“Calanus”, H698-“Fourmilier”, H838, H590-“Piranha” and H531-LaSouffleuse! Donc de vieilles connaissances, des réguliers et des moins réguliers!

 

Notre équipe a eu le plaisir d’assister à un spectacle de surface particulièrement exubérant de la part de H742 “Chalk”, qui a sauté (“breach”) à plusieurs reprises, fait du “spyhopping” (sortir la tete de l’eau) et frappé l’eau avec ses nageoires pectorales. H733-“Casper”, lui, a frappé la surface avec sa nageoire caudale et faisait du “lob-tailing” (élancer la queue et le pédoncule avec force sur le côté).

 

breach and boat

H742 "Chalk" sautant hors de l'eau devant le bateau

Breach

Breach 2

 

tail slap and boat

H733 "Casper" faisant du tail-slapping devant le bateau

 

Flipper slapping

H742 "Chalk" frappant la surface avec ses nageoires pectorales

 

Lobtailing

H733 "Casper" faisant du tail-slapping 

 

 

Maintenant que nous avons plus de visibilité, nous avons pouvoir recommencer à récolter des données aériennes dans le cadre de notre projet de drones.