40 Saisons du MICS: Chapitre 1 - les débuts

 

 MICS Oldie

Du saumon et des baleines: Les débuts du MICS

 

Quarante ans, c’est vite dit. Quarante ans, ce sont des dizaines de générations de pionniers, scientifiques, étudiants, bénévoles, doctorants, visiteurs, participants et aficionados qui ont fait du MICS l’organisme que l’on connaît aujourd’hui. Mais avant tout cela, c’est l'idée un peu folle d’un franco-américain: Richard Sears.

 

Originaire de Boston, Massachusetts, Sears a toujours eu une affinité pour la mer.

Sa passion pour le milieu marin l’a amené à travailler pour le Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI) après avoir fini ses études en 1975.

 

Le MICS n’aurait peut-être pas existé si ce n’avait été pour une histoire de saumon. En 1976, Sears faisait partie de l'équipe du WHOI dirigée par le Dr John Gibson, à la station de recherche de Matamek sur la Côte Nord du Québec, pour étudier le saumon de l’Atlantique, abondant dans les rivières en ce temps-là. C’est dans la minuscule bibliothèque de cette station de recherche que Sears trouva un livre du Dr David Sergeant (qui encouragea beaucoup Richard à se lancer) avec des fiches de signalement à remplir en cas d’observations de baleines.

 

GSL map matamek

 

Lorsqu’il n'était pas penché sur le saumon, Sears passait son temps à scruter l’horizon dans la baie de Moisie. Ayant vu de grands souffles depuis la côte et encouragé par le Dr Gibson, il eut l’opportunité d’aller investiguer cela de plus près en empruntant le pneumatique de la station de Matamek pour sortir dans la baie. C’est là qu’il vit ses premiers rorquals bleus, qui allaient déterminer les prochaines décennies de sa vie.  

 

Old

Deux rorquals bleus en surface (1982)

Oldie Bm

Côté dorsal-droit d'un rorqual bleu (1980)

 

C’est lors d’une série d’expéditions dans les Îles Mingan en compagnie de géologues et d’archéologues; après de nombreuses heures de route à descendre dans le lit des rivières sur un terrain qui allait plus tard devenir la fameuse route 138; que Sears se rendit compte que la zone autour de l’archipel était remplie de baleines.

 

Ba Oldie PT

Petit rorqual en surface près de l'Île au Perroquet, Archipel des Îles Mingan (1982)

Oldie Ba

Petit rorqual nageant proche de la Côte Nord (1982)

 

Mais ce n’est que trois ans plus tard, en 1979, après avoir acquis de l’expérience en matière d'études de mammifères marins dans le Maine et en Nouvelle Angleterre (USA), que Sears décida de retourner sur la Côte Nord pendant un mois, afin de travailler sur les baleines dans l’archipel.

 Mn Oldie Boat

Les premiers bateaux étaient plus petits que ce que le MICS a aujourd'hui, et se conduisaient avec un timon en poupe

 

Deux tentes et un pneumatique prêté par un collègue de Cape Cod (Massachusetts) installés sur la plage de Longue-Pointe-de-Mingan; voilà le matériel dont disposaient Sears et sa collègue Liz Lowe, qui l’accompagna dans cette aventure.

 

Ce fut un mois productif et décisif. Sears était “mordu”.  Dans les années qui suivirent, il reviendrait, ramenant avec lui des groupes de plus en plus nombreux, cherchant à étudier ces fascinants mammifères marins...

 

Oldie team 1

 

Oldie team 2

 

 

La suite de l’histoire au courant de l'été: revenez visiter notre site pour la suite!