Le Journal

Début de la saison de recherche 2014: Des eaux au large bien calme, trop calmes.


6 juillet 2014

La saison de terrain 2014 du MICS commence tout doucement à prendre de l'élan. La glace au nord-est du Saint-Laurent a fondu bien plus tard cette année par rapport à ces derniers hivers, les dernières plaques ayant fondu dans le détroit de Belle Île pendant la première quinzaine de juin. Le mois dernier nous avons eu d'assez longues périodes de beau temps nous permettant de nous diriger vers le large et de profiter de la mer après un si long hiver ! Cependant, bien que la mer ait été relativement calme et que nous ayons donc pu couvrir beaucoup de terrain au large à deux bateaux, nous n'avons pas rencontré beaucoup de signes de vie de l'autre côté des îles Mingan. Le beau temps semble presqu'un gaspillage lorsque les cétacés sont absents !


Petits pingouins et macareux au large de l'île au Perroquet


L'île au Perroquet


Eiders à duvet mâles


Les signes de productivité les plus intéressants et apparents se trouvent au sein des îles, et même au quai de Mingan en ce moment. Il n'est même pas nécessaire de monter sur un bateau pour observer de près des petits rorquals se nourrissant des grandes quantités de capelan dans les alentours du port, que nous avons aperçu dans la colonne d'eau ces dernières semaines.

Petit rorqual engouffrant un banc de capelans


Les petits rorquals se dispersent au travers de notre aire d'étude, se nourrissant près du rivage et autour des îles, tel que nous le remarquons au début de la saison. De par leur mode d'alimentation énergétique, il est plus facile de prévoir leurs émersions, ce qui nous a permis d'obtenir plusieurs biopsies pour cette espèce, pour laquelle nous avons augmenté depuis peu l'effort de recherche.

Engouffrement de petit rorqual ! Remarquez cette poche ventrale étendue !


Au cours du mois dernier il y a eu des groupes de plus d'une centaine de phoques du Groenland entre la côte et les îles, qui semblaient occupés à nager de façon déterminée vers le Nord. Les fous de Bassan ne sont apparus en grand nombre qu'au cours des derniers jours le long de la plage à Longue-Pointe, plongeant comme des flèches en mer afin de s'alimenter dans les grands bancs de capelans.

Phoques du Groenland près du rivage à Longue-Pointe


Nous avons rencontré au moins un grand rorqual le mois dernier ! Milady-F299 est un rorqual commun bien connu du MICS depuis 1987, que nous avons rencontré en eaux peu profondes, comme les années précédentes, à l'ouest de l'île aux Perroquets, probablement en train de se nourrir de capelans près du rivage. Le profondimètre indiquait 8m la première fois que nous l'avons trouvée, ce qui fait qu'elle n'avait besoin que de deux ou trois respirations avant de replonger dans ces eaux si peu profondes. Un fourrage facile et relaxant pour elle, mais un comportement difficile qui rendait la prise de photos ou la pose de balises compliquées pour nous !

Milady-F299 dans ~8m d'eau

Nos collaborateurs ont eu plus de chance avec les grands rorquals. Le Département de Pêches et Océans (MPO) a observé B017-Scythe, un rorqual bleu mâle que nous connaissons de longue date, au large de la Péninsule de Gaspé. René Roy, qui opère à partir de Matane, a observé plusieurs rorquals communs, petits rorquals, et une baleine à bosse (H129-Whip) le 2 juillet.

Maintenant que les restes de l'ouragan Arthur sont arrivés dans le golfe, nous attendons patiemment à la station en regardant de loin les vagues et le brouillard pendant que nous nous rattrapons sur les données des années précédentes, en attendant que le beau temps revienne !

L'équipe du MICS 2014